Canada: Teamsters Canada – Journée des personnes décédées ou blessées au travail

Facebook

Nous soulignons aujourd’hui la Journée des personnes décédées ou blessées au travail en souvenir de ceux qui sont morts, blessés ou qui ont été atteints d’une maladie à cause de leur travail. C’est aussi une journée où l’on demande aux gens de s’engager à améliorer la santé et la sécurité et à prévenir les tragédies sur le lieu de travail.

Depuis novembre 2017, nous avons notamment perdu huit de nos consoeurs et confrères à la suite de divers accidents et déraillements dans l’industrie ferroviaire. Leurs noms sont Dimitrios Bakertzis, Melissa Heins, Kevin Anderson, Tony Nenasheff, Pierre-Luc Levesque, Andrew Dockrell, Dylan Paradis et Daniel Robert Waldenberger-Bulmer.

Nul ne devrait s’attendre ou accepter autant de tragédies. La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada a d’ailleurs publié un texte détaillé sur son site Internet afin de commémorer leurs membres décédés dans le cadre de la Journée des personnes décédées ou blessées au travail.

De plus, les sections locales canadiennes font aussi leur part. Par exemple, la Section locale 419 rendra hommage à Virgilio Bernardino, un ouvrier d’entrepôt de Versacold à Toronto, qui est décédé après avoir été écrasé par des débris en 2003. Suivez leur page Facebook pour y voir les photos de la commémoration.

Les décès liés aux accidents de travail sont à la hausse au Canada. Selon les dernières statistiques, la mortalité au travail est passée de 905 en 2016 à 951 en 2017. Près de la moitié de ces décès sont survenus dans les secteurs des transports, de la construction et de la fabrication. Ces trois industries emploient collectivement la majorité de nos membres.

Ces statistiques ne devraient jamais nous faire perdre de vue que ces tragédies touchent des membres de famille, des amis et des collègues de travail.

Il arrive parfois que les gens ne soient pas conscients de l’importance du 28 avril. C’est la raison pour laquelle je vous invite à faire connaître la Journée des personnes décédées ou blessées au travail en partageant ce message sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez aussi allumer une bougie ou porter un ruban noir en l’honneur de ceux que nous avons perdus ou assister à l’une des nombreuses cérémonies qui ont lieu partout au pays.

Mais surtout, vous pouvez honorer la mémoire de ceux que nous avons perdus en veillant à la sécurité des vivants. Cela signifie qu’il faut s’impliquer dans les comités de santé et de sécurité, s’investir dans la prévention et ne jamais avoir peur de dénoncer les situations potentiellement dangereuses au travail.

Tous les accidents sont évitables et notre syndicat sera toujours là pour ceux qui défendent la santé et la sécurité.

Solidairement,

Le président de Teamsters Canada
François Laporte

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *