Category Archives: Resources

28 April 2021 campaign theme: Health and safety is a fundamental right at work

  • 28 de Abril Jornada Internacional de Conmemoración (JIC) de los Trabajadores Fallecidos y Heridos
  • 28 Avril Journée Internationale de Commémoration (JIC) des travailleurs décédés et blessés
  • 28 April International Workers’ Memorial Day
  • 28 April International commemoration day for dead and injured workers
  • 28 April International day of mourning

 

The Covid-19 pandemic has exposed an occupational health crisis in workplaces worldwide. Workers are routinely denied even basic health and safety protections, including consultation with safety reps and safety committees on ‘Covid-safe’ policies and practices, free access to personal protective equipment and protection from victimisation for raising health and safety concerns. But the same problems existed before the pandemic and resulted in millions of deaths each year from work-related injuries and diseases.

The pandemic demonstrates why health and safety must be a right for everyone who works. Illness anywhere threatens illness everywhere. Unions secured agreement at the International Labour Conference in 2019 that occupational health and safety should be recognised as an International Labour Organisation (ILO) fundamental right at work – the decent, universally accepted and binding rights protecting all workers, everywhere. The ILO Centenary Declaration accepts “safe and healthy working conditions are fundamental to decent work”.

On 28 April 2021, unions can send a message that health and safety protection at work must be recognised as a right for all. Whether it is Covid or occupational cancers, or workplace injuries and industrial diseases, every worker should have a right to a voice and a right to protection. No-one should have to die to make a living.

Resources and updates will be posted on the dedicated 28 April webpages: www.28april.org

ITUC Campaign Brief

28 April 2021 campaign theme: Health and safety is a fundamental right at work #iwmd21

  • 28 de Abril Jornada Internacional de Conmemoración (JIC) de los Trabajadores Fallecidos y Heridos
  • 28 Avril Journée Internationale de Commémoration (JIC) des travailleurs décédés et blessés
  • 28 April International Workers’ Memorial Day
  • 28 April International commemoration day for dead and injured workers
  • 28 April International day of mourning

 

 

The Covid-19 pandemic has exposed an occupational health crisis in workplaces worldwide. Workers are routinely denied even basic health and safety protections, including consultation with safety reps and safety committees on ‘Covid-safe’ policies and practices, free access to personal protective equipment and protection from victimisation for raising health and safety concerns. But the same problems existed before the pandemic and resulted in millions of deaths each year from work-related injuries and diseases.

The pandemic demonstrates why health and safety must be a right for everyone who works. Illness anywhere threatens illness everywhere. Unions secured agreement at the International Labour Conference in 2019 that occupational health and safety should be recognised as an International Labour Organisation (ILO) fundamental right at work – the decent, universally accepted and binding rights protecting all workers, everywhere. The ILO Centenary Declaration accepts “safe and healthy working conditions are fundamental to decent work”.

On 28 April 2021, unions can send a message that health and safety protection at work must be recognised as a right for all. Whether it is Covid or occupational cancers, or workplace injuries and industrial diseases, every worker should have a right to a voice and a right to protection. No-one should have to die to make a living.

Resources and updates will be posted on the dedicated 28 April webpages: www.28april.org

ITUC Campaign Brief

Thème de la campagne à l’occasion du 28 avril 2021: la santé et la sécurité sont un droit fondamental au travail

 

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence une crise de la santé au travail aux quatre coins du monde. Les travailleurs et travailleuses sont régulièrement privés des protections même élémentaires en matière de sécurité et de santé, notamment la consultation des représentants et des comités de sécurité en ce qui concerne les politiques et pratiques sûres dans le cadre de la Covid-19, le libre accès à l’équipement de protection individuelle et la protection contre les représailles pour avoir soulevé des préoccupations concernant la santé et la sécurité. Toutefois, ces problèmes existaient déjà avant la pandémie, entraînant des millions de décès, chaque année, liés à des lésions et maladies professionnelles .

La pandémie montre pourquoi la santé et la sécurité doivent constituer un droit pour toutes les personnes qui travaillent. La maladie, où qu’elle survienne, constitue une menace à sa transmission partout ailleurs. Lors de la Conférence internationale du travail en 2019, les syndicats ont obtenu que l’Organisation internationale du travail (OIT) doive reconnaître la santé et la sécurité au travail comme un droit fondamental au travail – principes de travail décent, universellement acceptés et contraignants en vue de protéger tous les travailleurs dans le monde entier. La Déclaration du centenaire de l’OIT reconnaît que « des conditions de travail sûres et salubres sont fondamentales au travail décent. »

Le 28 avril 2021, les syndicats pourront envoyer un message indiquant que la protection de la santé et de la sécurité au travail doit être reconnue comme un droit pour tous. Qu’il s’agisse de la Covid-19 ou de cancers professionnels, ou d’accidents du travail et de maladies professionnelles, tous les travailleurs doivent avoir le droit à la parole, ainsi que le droit à la protection. Personne ne doit risquer de mourir pour gagner sa vie.

Une documentation et des mises à jour seront publiées sur les pages web consacrées au 28 avril: www.28april.org.

Dossier de campagne de la CSI

Thème de la campagne à l’occasion du 28 avril 2021: la santé et la sécurité sont un droit fondamental au travail

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence une crise de la santé au travail aux quatre coins du monde. Les travailleurs et travailleuses sont régulièrement privés des protections même élémentaires en matière de sécurité et de santé, notamment la consultation des représentants et des comités de sécurité en ce qui concerne les politiques et pratiques sûres dans le cadre de la Covid-19, le libre accès à l’équipement de protection individuelle et la protection contre les représailles pour avoir soulevé des préoccupations concernant la santé et la sécurité. Toutefois, ces problèmes existaient déjà avant la pandémie, entraînant des millions de décès, chaque année, liés à des lésions et maladies professionnelles .

La pandémie montre pourquoi la santé et la sécurité doivent constituer un droit pour toutes les personnes qui travaillent. La maladie, où qu’elle survienne, constitue une menace à sa transmission partout ailleurs. Lors de la Conférence internationale du travail en 2019, les syndicats ont obtenu que l’Organisation internationale du travail (OIT) doive reconnaître la santé et la sécurité au travail comme un droit fondamental au travail – principes de travail décent, universellement acceptés et contraignants en vue de protéger tous les travailleurs dans le monde entier. La Déclaration du centenaire de l’OIT reconnaît que « des conditions de travail sûres et salubres sont fondamentales au travail décent. »

Le 28 avril 2021, les syndicats pourront envoyer un message indiquant que la protection de la santé et de la sécurité au travail doit être reconnue comme un droit pour tous. Qu’il s’agisse de la Covid-19 ou de cancers professionnels, ou d’accidents du travail et de maladies professionnelles, tous les travailleurs doivent avoir le droit à la parole, ainsi que le droit à la protection. Personne ne doit risquer de mourir pour gagner sa vie.

Une documentation et des mises à jour seront publiées sur les pages web consacrées au 28 avril: www.28april.org.

Dossier de campagne de la CSI

Tema para el 28 de abril en 2021: La salud y seguridad es un derecho fundamental en el trabajo

La pandemia de COVID-19 ha puesto de relieve una crisis sanitaria en lugares de trabajo del mundo entero. Los trabajadores y trabajadoras ven denegados continuamente incluso los elementos más básicos para la protección de su salud y seguridad, incluyendo consultas con representantes y comités de seguridad respecto a políticas y prácticas seguras respecto a la COVID-19, libre acceso a equipo de protección personal y no sufrir represalias por plantear inquietudes respecto a la salud y seguridad en el trabajo. Son problemas que existían ya antes de la pandemia, ocasionando millones de muertes cada año a causa de accidentes laborales o enfermedades relacionadas con el trabajo.

La pandemia ha venido a demostrar por qué la salud y seguridad debe constituir un derecho para cualquier persona que trabaja. La enfermedad en cualquier lugar amenaza su transmisión a todo el mundo. A instancias de los sindicatos durante la Conferencia Internacional del Trabajo en 2019 se acordó que la Organización Internacional del Trabajo (OIT) debería reconocer la salud y seguridad en el trabajo como parte de los derechos fundamentales en el trabajo –principios de trabajo decente, vinculantes y aceptados universalmente para proteger a todos los trabajadores, en todo el mundo–. La Declaración del Centenario de la OIT admite que “condiciones de trabajo seguras y saludables son fundamentales para el trabajo decente”.

El 28 de abril de 2021, los sindicatos pueden enviar un mensaje de que la protección de la salud y seguridad en el trabajo debe reconocerse como un derecho para todos. Tanto si se trata de la COVID-19 o de cánceres profesionales, o bien de lesiones laborales y enfermedades industriales, todo trabajador ha de poder hacer oír su voz y tener derecho a la debida protección. Nadie debería arriesgarse a morir para ganarse la vida.

Recursos y actualizaciones de publicarán en las páginas dedicadas al 28 de Abril: www.28april.org

Informe de Campaña de la CSI